Accueil > Bloc-notes > Le double standard genré du vieillissement : le cas du cinéma (...)

 

Le double standard genré du vieillissement : le cas du cinéma français

Publié le samedi 25 mars 2017



« Sexe et genre : pour un dialogue interdisciplinaire au carrefour des sciences de la vie et des sciences humaines »
Le séminaire organisé par l’Institut Emilie du Châtelet et l’UMR CNRS 7206 EcoAnthropologie & Ethnobiologie, Opération Recherche « genre » MNHN, Département scientifique Hommes, Natures, Sociétés,

est consacré le 31 mars au "double standard genré du vieillissement : le cas du cinéma français"

Jardin des Plantes, Grand amphithéâtre d’entomologie, 43 rue Buffon (Paris 5e), 14h-16h
grr Avec Geneviève Sellier  , Études cinématographiques (Université Bordeaux Montaigne)

"L’extrême inégalité entre les acteurs et les actrices de cinéma du point de vue de l’âge donne lieu régulièrement à des polémiques, surtout à Hollywood, mais c’est une discrimination qui existe partout, y compris dans le cinéma français, pourtant réputé moins inféodé aux diktats commerciaux.
La situation actuelle se caractérise par une absence quasi totale des actrices de plus de 50 ans dans les films à gros budget, alors que certains acteurs y tiennent encore la tête d’affiche à plus de 70 ans. En revanche, le cinéma à moyen et petit budget, en particulier quand il est fait par des réalisatrices, proposent des personnages féminins plus en rapport avec la réalité sociale contemporaine. Nous proposerons quelques exemples de ce paysage contrasté.

Geneviève Sellier   est Professeure émérite en études cinématographiques à l’Université Bordeaux Montaigne et spécialiste des approches « genrées » du cinéma et de la télévision."


grr http://www.institutemilieduchatelet.org/seminaire-detail?id=348


0 commentaire

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.